Les talibans interdisent aux Afghans d'utiliser des devises étrangères





Un marchand d'argent afghan ajuste des billets de 10 000 Afghans sur le marché monétaire en plein air « Shahzada » à Kaboul le 18 février 2002. REUTERS/Mario Laporta/Files.





  • Le porte-parole des talibans, Zabiullah Mujahid, a déclaré que toute personne utilisant des devises étrangères pour des affaires nationales serait poursuivie.
  • 'La situation économique et les intérêts nationaux du pays exigent que tous les Afghans utilisent la monnaie afghane dans chaque transaction', a déclaré Mujahid.
  • Depuis que le groupe a pris le pouvoir à la mi-août, la monnaie nationale s'est dépréciée et les réserves du pays sont gelées à l'étranger.

KABOUL : Le gouvernement taliban afghan a annoncé mardi une interdiction d'utiliser des devises étrangères, menaçant de perturber davantage une économie déjà en difficulté.

Depuis que le groupe a pris le pouvoir à la mi-août, la monnaie nationale, l'afghani, s'est dépréciée et les réserves du pays sont gelées à l'étranger.







Avec l'économie chancelante, les banques manquent de liquidités et la communauté internationale a jusqu'à présent refusé de reconnaître le nouveau gouvernement.



Pendant ce temps, de nombreuses transactions à l'intérieur du pays sont effectuées en dollars américains, et dans les zones proches des routes commerciales frontalières du sud, les roupies pakistanaises sont utilisées.



buenas noches fotos para mi amor

Mais, dans un communiqué de presse, le porte-parole des talibans Zabiullah Mujahid a déclaré qu'à partir de maintenant, toute personne utilisant des devises étrangères pour des affaires nationales serait poursuivie.





'La situation économique et les intérêts nationaux du pays exigent que tous les Afghans utilisent la monnaie afghane dans chaque transaction', a-t-il déclaré.

« L'Émirat islamique demande à tous les citoyens, commerçants, commerçants, hommes d'affaires et le grand public d'effectuer désormais toutes les transactions en Afghanis et de s'abstenir strictement d'utiliser des devises étrangères ».